• La Nibetoghanie championne du monde : Une fiction footballistique

    La Nibetoghanie championne du monde : Une fiction footballistique

    Le journaliste de la télévision sportive retient son souffle : « Müller passe à Müller, qui passe à Schmidt qui drible Watson et qui repasse à Schmidt, puis Müller frappe et c’est le goal de victoire…. », le gardien Nidzgorski n’y a vu que du feu… la Nibetoghanie devient champion du monde… et les supporters du stade de(…)

  • Togo: Akpéma ou initiation de la jeune fille vierge chez les Kabyés

    Togo: Akpéma ou initiation de la jeune fille vierge chez les Kabyés

    Pendant que le jeune garçon kabyè suit un rite initiatique qui va jusqu’à huit ans pour devenir « Eglou », la jeune fille, elle, est initiée en une seule année. Son initiation commence également autour de 18 ans. La tradition veut qu’elle soit vierge avant l’initiation car cette initiation la prépare au mariage. La cérémonie en elle-même,(…)

  • Polar et vacances 2014, vous avez le choix !

    Polar et vacances 2014, vous avez le choix !

    Le polar en Afrique se porte bien. Si l’Afrique du Sud se présente en excellent porte-drapeau du genre avec un Deon Meyer ou une Angela Makholwa, je peux dire sans me tromper que l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale entretiennent de façon remarquable le feu sacré. Les trois auteurs que je vous présente brièvement ici,(…)

  • Exil, exit d’Emmanuel Lambert !

    Exil, exit d’Emmanuel Lambert !

    Du Togo au Burkina Faso en passant par le Bénin et le Nigéria, l’auteur, metteur en scène et écrivain Emmanuel Lambert de la Compagnie Bulles de Zinc connait bien l’Afrique. En 2008, lors du Festival-ateliers Filbleu, il lit son texte Exit, exit. A l’Espace Filbleu. Le metteur en scène ivoirien Fargass Assandé charmé par le(…)

  • Le photographe Charles Fréger au Togo pour immortaliser les traditions togolaises

    Le photographe Charles Fréger au Togo pour immortaliser les traditions togolaises

    La culture n’est-ce pas le ciment de la vie ? Les traditions togolaises sont conservées à bon escient. Malgré les assauts des médias occidentaux, l’anathème lancé par les évangélistes ou les attaques des « fous de dieu »