Afia Mala fête ses 37 ans très prochainement

Afia Mala fête ses 37 ans très prochainement

Actuellement en vacances à Lomé, Afia Mala, la reine togolaise de la salsa, peaufine la préparation d’un évènement important dans sa vie d’artiste : la célébration de ses 37 ans de carrière. Elle a fait cette confidence à nos confrères de « Radio Kanal Fm », une station locale.

Après avoir fait la promotion de son 8ème album (« Afia Mala à Cuba, avec l’Orchestra Aragon ») aux quatre coins du monde, Afia Mala a “posé ses valises” à Lomé pour préparer ses 37 ans de carrière, à « travers un géant concert ». Le mois de novembre est indiqué par pour célébrer l’évènement.

Au menu de cette manifestation inédite : découverte des 8 albums de Afiawavi Mawoulana Missohoun fit Afia Mala, une « tournée du nord au sud du Togo en compagnie de plusieurs artistes togolais », de grands noms de la musique du Sénégal, du Mali, du Gabon et même de la France.

 Tous derrière Afia Mala

 Profondément attachée à ses racines culturelles et tout singulièrement à sa terre natale, Afia Mala sollicite l’adhésion d’un grand nombre de ses compatriotes à la célébration de ses 37 ans de vie d’artiste. « J’ai fait le tour du monde et j’estime avoir apporté un brin d’évolution à la musique togolaise », lâche-t-elle sans aucune forfanterie.

« Fêter mes 37 ans dans la chanson ne signifie pas pour autant siffler la fin de ma carrière (…) L’Etat togolais doit davantage lutter contre la piraterie pour inciter les artistes à exceller dans leur création (…) Le peuple togolais doit en faire autant », plaide-t-elle. « J’ai mis l’accent sur la salsa dans ma carrière lorsque j’ai découvert que c’est un rythme africain exporté par le jeu de l’esclavage », souligne l’artiste.

Outre la salsa, l’artiste togolaise a également fait des incursions dans ses huit albums dans le zouk, le slow ou encore l’agbadja.

Aucun gouvernement togolais n’a jamais accompagné la diva de la musique togolaise durant son parcours. On espère le gouvernement finira un jour par croire en la culture et aux artistes de ce pays en les accompagnant dans leur démarche.

Image de prévisualisation YouTube

Edem Gadegbeku©Togocultures